Gforce-trainer
DeutschEnglishFrancaisNederlands


 

Apprends à maîtriser la dynamique

Durant l’entraînement, tu apprends à maîtriser les forces dynamiques qui peuvent apparaître lors du vol de parapente (en spirale, quand le parapente se replie sur lui-même, ou quand les suspentes s’emmêlent et entraînent une chute en spirale).

Ce n’est que sous l’effet des forces centrifuges que l’on remarque l’importance de la position du pilote ou du réglage du harnais.

La formation avec le G-force trainer est conçue en tant qu’entraînement d’une journée. La taille idéale des groupes pour l’entraînement varie entre 3 et 8 personnes, mais  des cours particuliers sont également possibles.

Auprès du simulateur tu as beaucoup plus de temps pour l’entraînement que lors du vol réel. Tu peux t’entraîner à des situations qui sont difficiles à apprendre quand on n’a pas l’avantage de la sécurité du simulateur.  

 

Le programme d’entraînement au  „G-Force trainer“ est structuré dans les étapes suivantes :

 

  • Bases théoriques
  • Introduction aux dangers et à la manipulation du simulateur
  • Entraînement au simulateur  sous accélérations g progressives avec régulation individuelle pour chaque pilote et apprentissage de la manœuvre « Anti-g-Straining » (pour réduire les effets négatifs de l’accélération g)
  • Apprentissage des mouvements pour démarrer et arrêter  l’spirale avec analyse de fautes
  • Optimisation du réglage du harnais (si nécessaire)
  • Connaissance de ses propres limites physiques jusqu’au début du black-out
  • Elargissement des propres limites grâce à la manœuvre de l’ « Anti-g Straining »
  • Entraînement à atteindre et déclencher l’engin de sauvetage sous l’effet des forces centrifuges
  • Enregistrement vidéo à l’aide d’une caméra « on-bord »
  • Enregistrement des valeurs de l’accélération dans un fichier journal par un capteur d’accélération g
  • (Diagramme valeur g/temps)
  • Analyse et discussion des données

 
Pas de peur du black-out:

Durant l’entraînement au simulateur il est possible d’acquérir une certaine familiarité avec le black-out et ses stades préliminaires et de cette manière, perdre sa peur de cet effet. Car quand cela arrive vraiment, on n’est pas inconscient tout de suite, il reste un peu de temps pour réagir. Avec un peu d’entraînement on peut même encore répondre à cet effet, jusqu’à ce que l’on voie à nouveau quelque chose, sans réduire l’accélération g. Quand on ne connaît pas ses propres limites et on est paralysé par la peur, on laisse rapidement passer sa dernière chance, surtout lorsque cette situation n’a pas été créée avec intention (par exemple après une collision ou une chute en spirale stable quand le parapente s’emmêle).

Comme l’a montré l’expérience,  cette méthode de formation est très bien supportée physiquement. L’entraînement d’un jour s’est prouvé suffisant  pour apprendre la manœuvre de l’ «Anti-g-Straining ». Avec cette technique, la résistance peut être à peu près doublée en une journée, chez la plupart des pilotes. Comme ça, les forces apparaissant dans la spirale peuvent être supportées sur une période considérable. Cela est crucial pour l’application de l’hélicoptère comme aide à la descente.

Par la suite il est à conseiller d’utiliser les expériences acquises lors de l’entraînement avec le simulateur, dans le cadre d’un entraînement de sécurité ou d’un entraînement à la spirale. Maintenant tu es familier avec l’accélération g apparaissant au cours du vol et tu peux te concentrer sur la perfection du démarrage et de l’achèvement de la spirale lors de l’entraînement à la sécurité, qui varient entre chaque parapente, sans être surpris par des accélérations inconnues.

Partenaire pour entraînement de sécurité

La partenaire pour les séminaires du vol de durée est Ewa Wisnierska: www.die-flugschule.com

 


 

Pourquoi l’entraînement auprès du simulateur est-il obligatoire pour des situations extrêmes dans l’aéronautique, l’astronautique et le domaine militaire ?

Des erreurs de pilote fatales dans ces domaines peuvent causer de fortes pertes matérielles et mettre en danger le public. Ces points ne sont pas si importants pour le parapente, ce qui est la raison pourquoi ce simulateur n’a été développé que maintenant. La protection de ta propre vie est ici au premier plan. Fait bon usage de cette nouvelle possibilité à augmenter ta sécurité ! 

 

Un dispositif d’entraînement multifonctionnel

Les personnes exerçant d’autres types de sport de vol ou encore des personnes ne possédant pas de licence de vol peuvent également participer à l’entraînement.

Pour le pilote de parapente le but de cette formation est avant tout d’apprendre à connaître ses limites physiques et de les élargir. Dans un cas d’urgence et sans entraînement, des situations avec de fortes forces centrifuges peuvent avoir des conséquences fatales.

L’spirale est aussi la clé à de nombreuses possibilités lors du vol de parapente. Que ce soit lors du vol thermique ou de longue durée, ou comme base pour le SAT dans toutes ses variations jusqu’au démarrage  du  Infinity Tumbling, rien ne passe à côté de cette manœuvre.

Pour l’organisme, une spirale longue à 3g est plus dure à supporter que des pics d’accélération, comme ils apparaissent lors de certaines figures acrobatiques (jusqu’à environ 6,5 g).


 

 


 

Les avantages de l’entraînement au simulateur :

  • Apprendre dans des conditions très réalistes, mais contrôlées.
  • Limitation de l’accélération g à n’importe quelle  valeur.
  • Préparation et entraînement des manœuvres pour des situations d’urgence difficiles (danger de perte de conscience lors de provocation involontaire de fortes forces centrifuges, par exemple dans une chute en spirale après emmêlage ou collision)
  • Observation de près : des erreurs ou inattentions dans une situation de stress ne restent pas cachées et peuvent donc être corrigées, et les manœuvres bien entraînées.